Bienvenue sur le forum ♥ Tous les groupes sont libres nous attendons avec impatience les avengers, la team flash, la team green arrow, les legends of tomorrow, Peter Parker, Jessica Jones, les vilains tel que le bouffon vert, des mutants ou encore des humains n'hésitez plus ♥

Partagez | .
 

 Seasons are wonderful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Seasons are wonderful   Lun 1 Aoû - 0:47

Mateja Kutrzeba
ft. Anneke Shireen

   • Nom : Kutrzeba
   • Prénom : Mateja
   • Second Prénom : Erika
   • Nom de mutant : Flor
   • Date de naissance : 8 août
   • Lieu : Pila (Pologne)
   • Taille : 175 centimètres
   • Origines : Irlandaise
   • Nationalité : Irlandaise
   • Age : 39 ans
   • Métier : Responsable des entraînements élémentaires
   • Statut : Célibataire
   • Orientation Sexuelle : Pansexuelle.
   • Groupe : X-men et students
   • Rang : Responsable des entraînements élémentaires

   
Who i really am ?

   • Quel est votre (ou vos) mutation(s) ? : Mateja est une femme-plante, de façon tout à fait littérale : son apparence se plie aux saisons, et elle dépérit sans lumière. Elle est végétalienne (sans surprise), et boit énormément d'eau (parce que ça se déshydrate vite, ces petites choses), toujours minérale (le robinet, merci, mais non merci !). Outre ses modifications physiques (sur lesquelles nous reviendrons plus bas), la jeune femme est également Phytokinésiste, c'est à dire qu'elle peut, dans une certaine mesure, intéragir avec les végétaux, stimuler leur croissance, les modifier génétiquement, les faire pousser d'une façon ou d'une autre, mais également bénéficier de leurs réseaux d'information, sentir les choses comme ses congénères et "parler" avec eux. Elle ne peux, cependant, créer de végétaux à partir de rien, c'est pourquoi elle a toujours sur elle des graines diverses et variées. A cela s'ajoute une parfaite connaissance du monde végétal.
   • L'apparition des dons ? : Aussi loin que remontent ses souvenirs, Mateja a toujours eu une affinité avec la nature. A son grand dam, cependant, la puberté a modifié radicalement son corps : peau verdâtre, fleurs et fruits qui poussent dans ses cheveux, désir sexuel plus grand au printemps, absence de désir en hiver. Elle est désormais tributaire de son environnement, de sa Terre-mère, telle une plante, et ne supporte plus l'enfermement : vous ne la trouverez presque jamais en intérieur des bâtiments de l'académie.
   • Mutation physique ? : Sa peau est verte et réalise la photosynthèse en journée (elle purifie donc l'air, et a des poumons capable d'absorber une part du dioxyde de carbone environnant), ses cheveux portent des bourgeons puis des fleurs au printemps, des fruits en été, des graines en automne. Sa chevelure noire prend également des reflets colorés au printemps et en été lorsqu'elle semble teintée de roux sombre en automne et noire et sèche en hiver. Mateja est, naturellement, en meilleure forme lors des saisons chaudes, et il lui arrive de prendre un avion en hiver pour passer quelques temps dans un autre hémisphère. Elle ressent très peu le froid, mais souffre des journées grises et sans lumière, elle se vêt toujours très légèrement pour exposer au maximum sa peau à la lumière du soleil. Elle boit également beaucoup d'eau. Ses mains peuvent agir comme des racines et puiser dans le sol des minéraux et de l'énergie, mais elle utilise assez peu cette capacité, car elle est très destructrice pour l'environnement. Elle peut également générer une carapace d'écorce sur son corps, mais ne peut la faire disparaître : il faut ensuite attendre que l'écorce tombe naturellement de sa peau dans la journée suivante. Elle utilise parfois ce pouvoirs pour se fabriquer des bijoux à même la peau.
   • Caractère de votre personnage : Mateja a toujours été un peu taciturne. Préférant de loin la compagnie des plantes à celles des humains, elle se laisse assez difficilement approcher. D'un naturel généreux et doux, elle aime sans compter : la terre, les animaux, les plantes, les humains. La sauvagerie l'a toujours profondément peinée, et elle ne supporte pas l'idée d'attaquer première : les solutions diplomatiques sont toujours à privilégier. Ce naturel, cependant, ne signifie pas que Mateja soit incapable de violence : si on l'attaque, elle se défendra en appliquant toujours un juste équilibre entre l'affront subit et la réplique.
Profondément mystique, elle révère sa Terre-mère, et ne supporte pas que l'on pollue la planète. A ses yeux, les humains ont perdu le contact avec leur mère, et se perdent dans un progrès qui ne leur apportera que des ennuis. Ecologiste convaincue, elle a déjà écopé de plusieurs amendes pour de la destruction de culture OGM, et est impliquée ponctuellement dans des attentats contre les grandes sociétés de pesticides, pharmaceutiques, et les grandes industries. De façon générale, cependant, elle préfère aider les associations luttant par des biais pacifiques... Elle n'aime pas les flammes qui l'incommodent.
   • Information complémentaire sur votre personnage : elle a toujours des graines, de l'eau et du terreau sur elle.

   


Dernière édition par Mateja Kutrzeba le Lun 8 Aoû - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Lun 1 Aoû - 0:48

Story of my life


Le ciel s'est couvert d'un coup, boum, la nuit est tombée. La nuit à midi ? Vous êtes sérieux? Oui. Les ténèbres ont enveloppé le ciel, et le noient à présent de cette irradiante obscurité. Au coeur des nuages, lové précieusement en cet écrin, il ne reste guère qu'un anneau de lumière.
J'ai des lunettes protectrices sur les yeux, l'éclipse me brûle l'âme. Je me sens petite, tellement petite. Une flamme privée de sa mèche, une flambée privée de son combustible. J'ai toujours aimé le soleil, sa présence réconfortante, son absolue bienveillance. Le voir ainsi disparaître en plein jour me laisse un sentiment étrange, indescriptiblement terrifiant. C'est comme si le monde s'effondrait, qu'il ne restait plus d'espoir que dans les étoiles lointaines.

Mateja est née dans une famille aimante en Pologne. Très vite, la fillette inquiète autant qu'elle fascine. Calme comme l'onde claire des lacs, elle pique parfois d'inexplicables colères au cours desquelles elle peut faire montre d'une redoutable violence. Il se murmure qu'elle serait possédée, instable, dangereuse. Mais tout cela ne se murmure pas trop fort : son père est un haut dignitaire de la ville, il ne fait pas bon compter parmi ses ennemis. La petite Mateja grandit recluse, ou presque. Ce n'est pas par choix, mais elle s'est vite rendue compte qu'on ne l'accueille que par crainte des représailles paternelles. Les sourires sont forcés sur son passage, crispés. Les dos se raidissent, les regards demeurent froids, inquiets ou suspicieux. Même un enfant de huit ans peut comprendre les tenants et les aboutissements du monde humain.

J'ai couru dans la forêt. L'ombre et la lumière se mêlent, s'entremêlent, se démêlent. Il y a quelque chose qui bat au plus profond de mon coeur, un son, une danse qui se dessine. Mon corps se ploie et se fond dans la nature, se déploie, s'éveille. Je suis une femme, ou plus tout à fait. Je serai un arbre, mais pas encore. Quelque chose s'est toujours agité en moi lorsque je tourne mon oeil vers le soleil : je rayonne. Et une fois la nuit tombée, je m'obscurcis avec elle, pleine de mystère. L'orbe lunaire, parfois, vient enivrer mes sens et me faire bondir entre les arbres. Je suis alors une biche, un oiseau, un renard. Toutes les étoiles célèbrent alors, bienveillantes, le cœur de la Terre Mère qui bat en moi.

Personne ne fait le lien entre les crises de l'enfant et la météo. Pas plus qu'entre ses colères et les plans de déforestation. A peine note-t-on qu'elle a la main particulièrement verte, et qu'elle passe plus de temps en forêt qu'au village. Mais cela est mieux, après tout : au moins ne fait-elle peur à personne. Mateja apprend seule. Elle comprend, seule. Les feuilles et les baies, l'écorce et les hautes herbes. Tout ce qui pousse à la surface du monde est son ami. Elle aime l'eau et l'air, elle aime le soleil, se repose la nuit, est morose les jours de tempêtes. L'hiver l'affaibli lorsqu'elle rayonne en été, profondément connectée à sa "vraie" mère : la Terre. L'enfant devient femme, et elle continue de murmurer au creux de l'oreille de sa Terre.

J'ai un bouquet de sauge à la main, une couronne d'épines sur le crâne. La ronce a entaillé mon front et mon flanc, mais les lourdes mures violettes me réconfortent et pèsent sur ma nuque. J'ai un bouquet de coquelicots sur l'épaule, un renard à mon côté, plus attiré par la souris endormie dans mon col que par le blé qui parsème mes cheveux. Je reviens de cueillette sous le regard curieux des passants, et celui enchanté des enfants. Je traverse le village d'un pas sur, des herbes dans les poches, une araignée sur le bras. Dieu seul sait ce que j'ai ramené de ma cueillette, et peut-être ne le sait-il pas : Dieu n'est qu'une convention pour ces êtres fragiles, coupés de notre Mère. Elle les a chassés de nos conversations, ils sont des parasites sur son ventre, se repaissant du fruit de ses entrailles. Je les hais et les prends en pitié dans le même temps. Ils creusent sa chair, défigurent son visage altier, exploitent à outrance ses reins, abusent de sa fécondité. Mais ils sont perdus, faibles. Toute divinité s'est perdue dans des générations de progrès et d'illusions.

Mateja fait ses études par correspondance. Elle ne supporte pas l'idée de quitter sa forêt : la ville est source de pollution et de corruption, rien de bon ne peut pousser là bas pour elle. Son pouvoir s'est manifesté dès son enfance, mais elle n'en prend la mesure qu'à l'adolescence. Lorsqu'elle était petite, elle se rendait compte des effets bénéfiques du soleil sur sa peau et ses cheveux, elle sentait le goût sucré de son sang lorsqu'elle se coupait, et percevait profondément la vie autour d'elle. En grandissant, ses cheveux sombres ont pris un éclat viride, de simples reflets au soleil, et elle sent confusément qu'il se passe quelque chose en elle. Ces modifications colorimétriques liées à la maturité ont beaucoup inquiété les proches de Mateja. De fillette suspecte, elle devient, même pour les siens, une étrangère, quelque chose qui n'est plus tout à fait humaine. Le nom de son père ne contient plus qu'à grand peine l'ire et la frayeur des voisins. Bien que les mutants soient connus, ils sont encore profondément suspects lorsqu'ils ne sont pas chassés.

Mes nattes sont chargées de fruits, c'est un bel été. Pour donner l'illusion, j'entoure mes mèches de feuilles, je soutiens les grappes rouges de plumes et de branchages, je masse ma nuque alourdie par mère nature. Ses enfants ne me comprennent pas, ne saisissent pas que je suis sa fille préférée. Les hommes me lorgnent avec curiosité, les femmes avec jalousie, tous sont malveillants à leur manière. Au printemps, je me pare de pétales légers et blancs, en été j'offre des fruits à la terre, je me colore d'ocre et de rouge en automne, je suis nue et noire en hiver. Ma chevelure suit les saisons, mais demeure tristement dépourvue de graines : j'ai beau planter dans le sol celles que ma Terre mère m'offre, il ne naît ni fils ni fille pour me ressembler. Et je suis seule, incapable d'offrir au monde une nouvelle âme.

Mateja finit par quitter la Pologne pour arriver auprès de Charles Xavier. Toute jeune, il l'accueillit et lui offrir un refuge dans son école. Quoi qu'elle fût déjà adulte et diplômée, il l'engagea comme professeur de biologie dans un premier temps, puis lui confia l'entraînement des jeunes recrues possédant des dons liés aux éléments. Mateja n'était pas toujours très à l'aise avec les manipulateurs de feu - cela la faisait paniquer au début - mais elle apprit peu à peu à ne plus redouter le feu. Et puis il y eut ce sérum, cette abomination.

Ils ne comprennent pas. Je suis la fille préférée de notre mère, et ils veulent m'ôter cela. Je secoue la tête, navrée. La disparition de Charles, d'Eric, de Raven est tombée. Des trois, je ne connais bien que Charles Xavier, mais les deux autres ne me sont pas étrangers. L'inquiétude, autour de moi, est grandissante. Il faut répliquer, mais comment ? Comment changer le passé ?

Le sérum est défait grâce à un retour dans le passé, mais cela n'est pas sans conséquence. Charles Xavier, Erik Lensherr et Raven Darkholme sont malheureusement bloqués dans cette nouvelle époque. La guerre n'a pas été sans conséquences sur Mateja non plus : en prenant la mesure de la dangerosité des humains, elle commence à se demander si Charles Xavier, qu'elle respecte pourtant au plus haut point, n'aurait pas commis une petite méprise en choisissant de leur faire confiance, et en recherchant l'harmonie avec eux...

   
Behind the Computer

   • Votre Pseudo : Mateja ~
   • Votre Age : 23 ans
   • Fréquence de connexion : Cela dépend assez de mon emploi du temps : je passe tous les jours mais RP majoritairement le weekend.
   • Comment nous avez vous trouvés ? : l'encart de PRD ~
   • Un dernier commentaire ? : pas pour le moment =)
   


Dernière édition par Mateja Kutrzeba le Lun 8 Aoû - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

avatar


× Messages : 22
× Date d'inscription : 27/07/2016
× Localisation : Derrière toi, bouh.
× Avatar : Evan Peters.



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Lun 1 Aoû - 11:13

Bonjour Madame ! Bonne chance pour finir cette fiche. Et ne soyez pas trop sévère sur les entraînements hein ? o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Lun 1 Aoû - 19:19

Merci beaucoup =)

Et promis, pas trop sévère, juste ce qu'il faut pour faire rentrer deux-trois notions élémentaires de survie dans le crâne de mes petits élèves =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

avatar


× Messages : 129
× Date d'inscription : 04/01/2016
× Localisation : Institut ou en ville
× Avatar : Sophie Turner



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Mar 2 Aoû - 15:52

Bienvenue Very Happy Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas Wink

_________________
And all the kids cried out, "Please stop, you're scaring me" ☁
Ever since I could remember, Everything inside of me, Just wanted to fit in. Everything I tried to be, Just wouldn't settle in. If I told you what I was, Would you turn your back on me? And if I seem dangerous, Would you be scared?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Mar 2 Aoû - 15:57

Merci Jean =) Elle avance, elle avance, je la poste probablement cette nuit ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

avatar


× Messages : 23
× Date d'inscription : 21/06/2016
× Localisation : Queens
× Emploi/loisirs : Voleuse en passe de devenir détective privé
× Avatar : Amanda Seyfried



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Mar 2 Aoû - 20:59

Bienvenue I love you

_________________
My friends don't walk, they run. Skinny dip in rabbit holes for fun. Popping, popping balloons with guns, getting high off helium  We paint white roses red, And nothing and no one are going to get in my way! Tell me now I'm much too proud All you do is fill me up with doubt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Mar 2 Aoû - 23:01

Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

avatar


× Messages : 22
× Date d'inscription : 27/07/2016
× Localisation : Derrière toi, bouh.
× Avatar : Evan Peters.



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Mer 3 Aoû - 2:14

Uh, je sens qune je vais devoir potasser mes cours... Il me tarde quand même de vous croiser en Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


× Messages : 8
× Date d'inscription : 31/07/2016
× Avatar : Anneke Shireen



MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   Jeu 4 Aoû - 0:32

Pas question de tirer au flanc en effet Wink Au plaisir également ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehawee.weebly.com/

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Seasons are wonderful   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seasons are wonderful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Wonderful Pistachios: Le mag'
» Association avec Wonderful Dream
» wonderful, wonderful, wonderful life ~ 14/05, 14h00
» Partenariat avec Four-seasons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-MEN New Age :: Welcome :: Who are you ? :: Présentations en cours-